Javar(h)ome

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

jeudi 10 février 2011

Enquêtes mal enlevées

Accueillir les témoignages avec bienveillance est presque un réflexe en ufologie, ne serait-ce que parce qu'on les sait généralement utiles : si 90 % d'entre eux permettent de trouver des explications vérifiables, c'est bien que leurs stimuli sont généralement réels. Encore faut-il que l'explication apportée soit la bonne, ce qui dépend de l'enquête

Lire la suite...

samedi 27 juin 2009

Mise à jour de RR0

Il était temps de mettre à jour le dossier dédié aux crop circles, en :

  • rappelant les faits exacts de cas "anciens" :
    • le fameux récit du "diable faucheur", rarement donné dans son intégralité, qui, comme son nom l'indique relate du blé fauché (et non couché) suite à une dispute entre propriétaire et ouvrier. L'ouvrier demandait trop, le propriétaire du champ lui dit qu'il se passerait de ses services à l'avenir. L'ouvrier se rendit compte du marché crucial qu'il perdait pour pouvoir vivre et abaissa son prix jusqu'au ridicule, mais le propriétaire ne voulu plus rien savoir. Comme par magie, le lendemain matin, le champ du propriétaire était fauché "gratuitement".
    • le cas de "Assen" (en fait Alsacien) en 1590, souvent cité comme exemple de crop circle ancien, mais qui d'après l'enquête de Théo Paijmans concerne en fait plus un cercle d'empreintes (rond de fées/de sorcières) qu'un crop circle.
    • les traces décrites dans le courrier des lecteurs de Nature en 1880, apparemment météorologiques.
  • présentant un extrait du guide 2004 des fameux Circlemakers, dont on parle souvent comme exemples d'auteurs de ces agroglyphes, mais dont on a rarement lu la prose.
  • ajoutant le fameux "céréalogiste" Colin Andrews à la liste des acteurs de ce domaine.

Également, un retour sur le fameux "rasoir d'Ockham", souvent instrument "universel" d'évaluation de théories pour le rationalisme, mais dont le véritable scepticisme reconnait les limites et même dangers. Pour exemple :

  • Phil Molé, qui en 2003 ose faire entendre une voix discordante dans le journal Skeptic, arguant que le fameux rasoir pouvait "couper des deux côtés", et qu'au final "se baser sur la parcimonie ne nous mènera pas tous aux mêmes conclusions".
  • Dieter Gernert, de l'Université Technique de Munich, parle en 2007 de son usage  inadéquat, citant une phrase du livre de Bunge ("En science, comme chez le barbier, mieux vaut être vivant et barbu que rasé de près mais mort") pour décrire les dangers du prétendu "outil". Paradoxalement, le phrase fait tout autant écho à la motivation rationaliste de l'instrumentaliser : mieux vaudrait éviter un changement risqué (i.e. qui ne réponde pas à un critère universel d'évaluation de théorie) que de prendre le risque de se tromper (ce qui tuerait la science selon cette idée).

Enfin une pièce cruciale dans le dossier des mutilations de bétail : le rapport Rommel. Peu connu ou peu cité, il éclaire d'un jour bien moins mystérieux l'ensemble du problème. M'aurait-on dit à une époque, avant la lecture de ce rapport, que la quasi-totalité des cas sont le fait de prédateurs et charognards que j'aurai bien rigolé, certain de disposer de nombreux arguments : et comment expliquez-vous la précision chirurgicale ? le choix des organes ? les animaux contournant les carcasses ? la décomposition très lente (ou très rapide) ? Les pattes cassées ? Les bêtes apparemment "marquées" à l'avance, voire droguées ? L'observation d'ovnis ou mystérieux hélicoptères silencieux alentours ? Kenneth Rommel est un enquêteur particulièrement expérimenté (on le sent bien à la lecture du rapport), ayant travaillé 28 ans pour le FBI (que ceux qui arrêtent leur lecture à cette mention maudite se raisonnent et jugent sur des arguments à leur contenu plutôt qu'à qui les prononce) et ayant été nommé à la tête d'une enquête de police de 1 an sur les mutilations animales au Nouveau Mexique. Il a examiné l'ensemble des critères des "mutilations classiques" dans les cas anciens (1975-1979) ainsi que ceux intervenant durant son enquête (1979-1980) dans son état de prédilection (Nouveau Mexique) mais aussi dans d'autres. Eh bien, comment dire, je crois qu'il n'y a pas d'autres mots : il démonte tout. De A à Z. Rien de bien nouveau me direz-vous, ce n'est pas le premier démontage (debunking) que l'on voit. Oui mais là, c'est convaincant. Chaque point est réfuté, après les autres, de manière factuelle. Les interprétations infondées, erreurs, malhonnêtetés même parfois, sont révélées. Imparable. Une lecture et une référence utile donc, pour se débarrasser en ufologie de ces sujets connexes qui la polluent et pouvoir se concentrer sur ce qui fait son coeur.

dimanche 14 juin 2009

Décès de Gilles Pinon

Gilles Pinon est mort jeudi dernier. Contre-amiral à la retraite, il s'était fait connaître en ufologie par son livre sur les observations de Fatima. Peu après nous avions échangé quelques courriers afin de corriger quelques erreurs qui s'étaient glissées dans la page que je consacrais à ce sujet. Puis j'avais eu l'occasion de le rencontrer lors d'une réunion privée à laquelle j'avais été invité, aux côtés du général Letty, Gildas Bourdais, Joël Mesnard, Henri Chaloupek et autres ufologues ou personnes plus intéressées par le paranormal. A cette occasion j'avais échangé quelques mots avec lui et déjà il parlait de son idée d'un "camouflage" ou "brouillage" de la part des ovnis. Il ne cessera de la développer, sur radio Ici & Maintenant par exemple, avec comme climax sa "Lettre ouverte au Président de la République" dont j'avais critiqué la démarche. Il n'en reste pas moins qu'il avait toujours exposé ses idées avec une grande sincérité, une volonté de bien faire, et avait toujours évité toute polémique de toute sorte. C'est avec respect que j'ai une pensée pour lui et pour sa famille.

dimanche 29 mars 2009

Mise à jour de RR0

Bonjour à toutes et à tous,

Cela fait quelques temps maintenant qu'aucune mise à jour n'avait été signalée sur RR0, le temps de traduire ces quelques textes-clés :

  • Un article de Michael Swords sur l'hypothèse extraterrestre et la science, important dans le sens où il constitue l'un des rares développements vraiment scientifiques de cette hypothèse d'explication des ovnis. Bien que datant un peu (eut égard aux récents développements en exobiologie notamment, mais qui ne vont pas forcément à l'encontre de ses hypothèses), un texte solidement argumenté.
  • Le rapport d'enquête sur l'observation d'Aurigny, enfin traduit : publié il y a un an sous forme d'un texte anglais, le public non-anglophone n'avait pu se rendre compte à quel point il constitue un modèle à bien des égards.
    • Par son exhaustivité : 180 pages de documents, données de contexte et d'observation, mais aussi et surtout d'analyses plus que fouillées des différentes hypothèses imaginables.
    • Par son niveau technique, qui dépasse de loin la moyenne des rapports d'enquête habituellement vus en ufologie (l'observation s'y prêtant).
    • Par ses auteurs, tous "amateurs", mais démontrant que cette population, lorsqu'on sait en réunir des acteurs de qualité, peut produire un travail égal si ce n'est supérieur à celui d'instances officielles (avec qui ils ont proposé de collaborer sans véritable succès).
    • Par son exigence : au travers d'une méthode purement sceptique, au sens vrai du terme, c'est-à-dire en dehors de tout dogme obligeant à adopter une explication par défaut, qu'elle soit prosaïque (alors qu'il ne parvient qu'à trouver des explications "assez plausibles" à défaut de "très plausibles" ou identifications catégoriques, le rapport conclut que "un potentiel d'explication n'est pas une explication" et s'abstient de trancher) ou inconnue (enfin un rapport qui ne se termine pas en envisageant l'hypothèse extraterrestre avec un "et si ?" comme si une telle spéculation pouvait apporter un plus quelconque à l'enquête).
  • 2 articles de Ronald Westrum, sociologue intéressé par le traitement des anomalies en science et familier du monde ufologique : 
    • un 1er revenant sur la controverse des météorites, souvent citée comme exemple du rejet d'un phénomène inexpliqué par la science pour illustrer la situation actuelle de l'ufologie. On y trouvera des comparaisons effectivement frappantes ainsi qu'une réflexion sur les raisons du rejet par la communauté scientifique et les ingrédients nécessaires pour que cela change.
    • un 2nd examinant les relations de l'ufologie avec la science, ainsi qu'avec les autorités officielles. On y trouvera avec intérêt une analyse des (non-)caractéristiques (témoins) et processus sociaux (signalements, "contagions", et donc relations aux autorités) pouvant intervenir en ufologie.

Également, quelques autres mises à jour :

Enfin, notez que RR0 suit le développement de facebook, permettant dorénavant de poster des actualités ufologiques (et paranormales, surnaturelles, cryptozoologiques) automatiquement reçues par tous ses "fans" (ces derniers pouvant bien sûr les masquer s'ils ne souhaitent pas les recevoir). Alors, n'hésitez pas à rejoindre le groupe de lecteurs de RR0.

Voilà. En espérant que la nouvelle page d'accueil vous plait, je vous souhaite une bonne lecture, et n'hésitez pas à signaler toutes erreurs ou corrections qui permettrons de rendre ce site toujours meilleur.

lundi 10 novembre 2008

Science Fiction et Soucoupes Volantes

Il existe peu de livres "phares" en ufologie dont on puisse dire qu'ils ont réellement fait avancer la réflexion sur les ovnis. Science Fiction et Soucoupes Volantes, de Bertrand Méheust, est pour moi de ceux-là. Je me souviens en avoir eu l'image a priori d'un livre "sceptique", réduisant la question à des témoignages générés par la culture... puis de l'avoir lu - en fait dévoré - avec la satisfaction de découvrir un point de vue réellement nouveau, non réductionniste, et vertigineux. Face aux multiples contradictions, incohérences, une hypothèse plus large se dégageait, presque malgré l'auteur. Parce qu'elle élargissait la question, elle semblait épaissir le mystère, et presque obliger les ufologues à partager leur sujet avec les parasychologues. Mais c'était moins d'apporter des réponses que de poser des questions, mettre le doigt sur des difficultés trop longtemps éludées.

Lire la suite...

mardi 14 octobre 2008

RR0 on Facebook

Sans forcément avoir un compte dessus, vous avez probablement entendu parler de Facebook, le nouveau réseau social à la mode. Et pour cause, avec plus de 100 millions d'utilisateurs dans le monde (oui, vous avez bien lu) et le rang de 4ème site web le plus visité de tout l'Internet, le détroneur de MySpace semble avoir gagné la bataille. La question se pose donc : faut-il "y être" ?

Lire la suite...

Mise à jour de RR0

Fondation de revue et comité PAN, nouvelles transcriptions, vierges, débats sceptiques et cas du GEPAN

Lire la suite...

mardi 2 septembre 2008

Ufonomics

Les approches originales en ufologie sont suffisamment rares pour les signaler. En voici une que vous n'aviez peut-être pas encore vue : étudier les ovnis à travers... l'économie. Que va-t-il en ressortir ? Difficile à dire pour l'instant, mais un résultat intermédiaire, innatendu, suprend déjà. "Ovni" rimerait-il avec "wookiee" ?

Lire la suite...

samedi 2 août 2008

One small step for a man... two steps back for ufology

Vous aurez eu du mal à y échapper, Edgar Mitchell, astronaute de la mission Apollo 14 a déclaré en fin du mois dernier "savoir" que certains ovnis sont bels et bien des vaisseaux extraterrestres, que nous sommes visités par eux depuis plus de 60 ans, et bien sûr que les gouvernements le cachent depuis tout ce temps. Ou du moins essaient, puisque que d'autres l'ont clamé avec lui depuis presque autant de temps, à commencer par feu le major Donald Keyhoe dès 1950. La prétention n'est donc pas nouvelle, ni même celle de Mitchell lui-même, qui a un goût de déjà-vu : il y a 10 ans de cela, il disait très exactement la même chose. Mais le Web en était encore à ses débuts et les nouvelles ne fusaient pas comme autant de traînées de poudre. L'ufologie, comme l'ufomanie, n'avaient pas encore été autant démocratisées par lui. Alors ces déclarations retentissantes, dans quelle catégorie les ranger ? Aident-elles vraiment à crédibiliser le sujet ?

Lire la suite...

samedi 17 mai 2008

Mise à jour de RR0

Vous avez sans doute entendu parler de l'histoire de Robert Lazar, mais en connaissez-vous les détails ? Vous souvenez-vous du traitement médiatique de l'observation nationale du 5 novembre 1990, à 7/7 ou Ciel Mon Mardi ? Et de cette fameuse émission d'Arte sur les ovnis en 1996 ? Vous avez souvent entendu, voire mentionné vous-même, la non moins fameuse histoire, de la chute d'un météore à l'Aigle, mais en avez-vous lu le rapport ? Savez-vous que l'on peut trouver un récit très semblable à celui de MIBs en pleine période classique, ou même d'abduction de Mahomet ?

Lire la suite...

- page 1 de 5