Belle évolution en effet, au delà du maintien du rythme de ces mises à jour, que ces modifications toutes plus souhaitées les unes que les autres :

  • Amélioration de la capacité à recueillir des témoignages : jusqu'à il y a peu de temps encore, seuls une adresse mail discrète et le canal "historique" (depuis 1975) de la gendarmerie permettaient d'espérer recevoir de nouveaux témoignages. Aujourd'hui non seulement des questionnaires adaptés à des profils particuliers de témoins (astronomes, pilotes ou autres) sont disponibles mais le groupement a pris le parti de publier des cas dont l'enquête n'a pas encore été bouclée (non encore classés A, B, C ni D donc), afin de permettre la réception d'autres informations éclairantes à leur sujet (d'autres témoins typiquement).
  • Clarification de la documentation : comme nous l'avions déploré, le site officiel du GEIPAN publiait jusqu'ici, au milieu de document officiels de ses prédécesseurs, d'autres documents n'émanant d'aucun organisme officiel mais de sources autres telles que l'association COMETA, s'essayant ainsi à un dangereux mélange des genres. Le GEIPAN avait promis de corriger ceci afin d'éviter toute confusion... voilà qui est chose faite. Le fameux "rapport COMETA", défendant l'hypothèse d'une origine extraterrestre des ovnis sur lesquels les USA cacheraient beaucoup de choses aux européens, se retrouve ainsi maintenant dans une section "Documentation externe". Reste à attendre, puisqu'une ouverture aux documents non officiels semble avérée, la publication sur le même site d'autres documents de "qualité et sérieux", indépendamment de l'opinion de leurs auteurs. Une pluralité des opinions serait même souhaitable, mais peut-être ce choix d'"ouverture" se révélera-t-il au final bien difficile à gérer sans être taxé de partialité.
  • Connexion avec l'actualité : En plus de faciliter sa réception de témoignages, le site publie maintenant des billets relatifs à des affaires marquantes récentes, comme l'observation du météore du 25 janvier ou même la désolante histoire d'une supposée réunion récente à l'ONU.

Bref, une série d'actions importantes et allant dans le bon sens qu'il convient de saluer, surtout pour une équipe aussi réduite.