Gilles Pinon est mort jeudi dernier. Contre-amiral à la retraite, il s'était fait connaître en ufologie par son livre sur les observations de Fatima. Peu après nous avions échangé quelques courriers afin de corriger quelques erreurs qui s'étaient glissées dans la page que je consacrais à ce sujet. Puis j'avais eu l'occasion de le rencontrer lors d'une réunion privée à laquelle j'avais été invité, aux côtés du général Letty, Gildas Bourdais, Joël Mesnard, Henri Chaloupek et autres ufologues ou personnes plus intéressées par le paranormal. A cette occasion j'avais échangé quelques mots avec lui et déjà il parlait de son idée d'un "camouflage" ou "brouillage" de la part des ovnis. Il ne cessera de la développer, sur radio Ici & Maintenant par exemple, avec comme climax sa "Lettre ouverte au Président de la République" dont j'avais critiqué la démarche. Il n'en reste pas moins qu'il avait toujours exposé ses idées avec une grande sincérité, une volonté de bien faire, et avait toujours évité toute polémique de toute sorte. C'est avec respect que j'ai une pensée pour lui et pour sa famille.